mai 20

Quand je dis que j’aime fractionner, on me regarde bizarrement !!!

Je ne sais pas si ça vous le fait aussi mais quand je dis que j’aime fractionner, on me regarde bizarrement.

Et oui j’aime fractionner ! Au début quand j’ai commencé à courir, je courais plus loin ou plus longtemps. J’ai débuté en augmentant progressivement la durée de mes sorties :un quart d’heure, une demie-heure, une heure, puis plus… et ensuite j’ai décidé de varier les parcours ou d’augmenter les distances.

 

Après avoir pris, pour de nombreuses raisons, une grosse claque à mon premier marathon, j’ai compris que si je ne m’entrainais pas avec plus de rigueur, je connaitrais à nouveau des courses aussi chaotiques et douloureuses.

J’ai donc dû me mettre à avoir
plus de rigueur dans mes entrainements ce qui signifie en langage simple : fractionner

Et comme quand je cours j’ai l’esprit qui bat la campagne, j’ai du mal à me concentrer sur mes tours ou mon allure, d’où le besoin d’un compagnon virtuel d’entrainement. Après avoir essayé plusieurs applis, je n’aime pas courir avec mon téléphone comme sparring partner.

J’ai donc acheté ma première montre d’occase sur Le Bon Coin : une montre Kalenji 500sd qui me permettait de programmer et suivre des intervalles. Un bon outil pour commencer.

Et rapidement, je me suis amusé à repousser mes limites de résistance : en y prenant goût, je me suis aperçu qu’effectivement, je progressais.

Mais c’est vraiment en passant sur ma Garmin que j’ai découvert la possibilité de créer mes propres programmes – sur mesure – en fonction de mon planning et de mes besoins. J’accélère quand ça vibre, je redescends quand ça vibre: l’esprit libre.

En effet, les possibilités de création données par l’interface web sont infinies : je m’amuse donc à mettre en place le plan d’entrainement de mon coach virtuel en vue des différents évènements auxquels j’ai prévu de participer.

Et ça m’éclate quand je sais qu’au bout d’un 600m anaérobie (Led Zepp à fond dans les oreilles), je vais avoir 200m de récup avant d’attaquer le 400 anaérobie qui suit.

Ma séance de qualité du mercredi est le moment où je peux pousser mes limites, mais comme se challenger tout seul n’est pas toujours évident, je complète deux fois par mois avec le Garmin Team Running – qui me permet de suivre le programme d’entraînement des coachs Garmin.

Des athlètes de haut niveau et préparateurs physique reconnus font profiter de conseils professionnels et de plans d’entrainements variés pour booster ma motivation et améliorer mes performances… parce que c’est quand même plus sympa de souffrir en groupe !

Si vous êtes parisiens, venez courir avec les coachs Garmin et partager une session avec une communauté running : jeune, sympa, mixte et de tous niveaux.

Au final, si ce n’est forcément évident de se motiver pour sortir sous la pluie l’hiver et enchainer les intervalles, je suis toujours content de l’avoir fait une fois sous la douche, et si vous ne me croyez pas essayez !!!!


Étiquettes : , , , , , , ,
Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 20 mai 2015 par DanRunParis dans la catégorie "Baskets", "Course", "Blog", "Entrainement", "Fun", "Garmin", "Run", "Kalenji

2 COMMENTS :

  1. By dreyliciouss on

    C’est ce que j’allais te dire.
    Le fractionné j’aime depuis que je le fais en club ! J’en avais horreur avant !! Maintenant ce sont mes préférés!

    Répondre
  2. Pinback : les fondamentaux en course à pieds… | Dossard 327

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *