juin 2

J’ai eu un weekend sportif avec GymLib et Paris Saint Germain la course

Tout d’abord samedi avec GymLib

Ce weekend, mon emploi du temps était chargé : à la Paris-Saint Germain cochée depuis longtemps (20 km 50 % urbain 50 % nature avec un de mes parcours préféré au départ de Paris) s’est rajouté un événement en salle organisé par GymLib autour de trois activités dont une mystérieuse.

Amusé par l’idée de participer à cet événement organisé par la start-up qui a décidé de vendre des créneaux de fitness à la découpe, j’ai saisi l’occasion. N’étant pas un amateur d’activités indoor et de fitness, je me suis dit que ça pourrait être amusant de changer de terrain de jeu pour et découvrir un univers que je ne pratique pas.

Après avoir été accueilli par Noémie, Emma, l’équipe de GymLib et les équipiers de Énergie Forme à Montparnasse à 9h30, moi qui aime sortir de ma zone de confort j’ai été servi, nous avons été équipés de t-shirts Bodytalk aux couleurs des deux équipes, celle d’Anne Dubidndu en vert anis et celle de Matthieu de Frenchfuel en gris pour les hommes et blanc pour les femmes – chaque équipe composée d’une vingtaine de participants, prêts à tout donner!

L’occasion de croiser IRL des blogueurs que je suis ou avec qui j’échange online : Nadia, Mathieu, Seb qui ont tous des blogs depuis pas mal d’années. C’est sympa de se voir en vrai, d’autant que l’on partage pas mal de dossards et d’événements outdoor.

 

 

Chaque équipe aura donc droit à une séance de RPM, un run et une activité surprise. Notre équipe est confiée à Stéphanie Carpentier coach de Piloxing. Si vous ne connaissez pas, rien à voir avec une activité sur oreiller, c’est une variante suédoise de fitness survitaminée à partir de mouvements de boxe, pilates et stretching.

Et c’est là que l’on voit clairement que l’égalité des sexes est une chimère, nous hommes avons beaucoup plus de mal que les filles à nous mouvoir en rythme, avec grâce et efficacité : j’ai pour ma part l’impression de m’agiter comme un poulet sans tête, cela dit il n’y a pas de note artistique ! Stéphanie a la pêche et nous la transmet ; un moment d’effort et de marrade pour moi, et au final on travaille les bras, les jambes, une grosse dose de gainage : un bon échauffement pour la partie course à pieds.

 

 

 

Pour la course, Mathieu nous emmène par les Invalides sur puis les quais de Seine jusqu’à la tour Eiffel, et retour au Champs de Mars. La course est tranquille : ça permet de discuter entre nous, avecl’équipe Gymlib, de la startup et de leur concept, des perceptives de développement, et de sport bien sûr.

 

 

 

 

Retour à Energie Forme pour passer au RPM après une dégustation de jus proposée par Juste les Jus (très originaux et naturels) et réhydratation avant d’aller dans la salle dédiée au RPM.

Le soleil entre dans la salle et il fait chaud, ça fait du bien pour l’instant, on n’a pas l’impression d’être enfermé en sous-sol.

Une fois le vélo réglé, les deux coachs nous expliquent le programme de fractionné : une séance de 45′ intensive qu’ils vont nous faire subir avec le sourire et c’est parti pour 45′ à transpirer.

Alors que pédaler en statique peut sembler un peu absurde, la musique à fond et le coaching dynamique rendent cette séance plutôt sympa même si finalement, le soleil qui est toujours présent surchauffe la salle. Rapidement nous sommes tous en nage et nous ne faisons plus que nous lever en danseuse sur nos vélos et nous rassoir

Fin de la séance et retour au buffet pour hydratation avec Vita Coco et échange de nos impressions autour d’une collation. Remise du sac de goodies offert par les partenaires Skechers Perfomance et Bodytalk : des petits cadeaux sympa sans être de la corruption active.

Au final, une matinée de transpiration sympa ! Que dire si ce n’est que le Piloxing n’est pas mon activité de référence et ne va pas le devenir… je pense que c’est sûrement une façon amusante et stimulante de se dépenser quand on n’est pas forcément sportif à la base. La course était plus l’occasion d’échanger autour du sport et des nouvelles tendances de consommations sportives que Gymlib semble vouloir incarner et le RPM une activité sympa que je referai certainement et pourquoi pas avec un pass Gymlib.

 

Un regret ? J’aurais bien aimé essayer les Skechers Go Run 4 qui me font de l’œil pour le marathon de Dublin en octobre.

 

Pour plus de renseignements, restez connectés sur leur page FB ou le twitter de GymLib.

 

 

 



Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 2 juin 2015 par DanRunParis dans la catégorie "Baskets", "Blog", "Entrainement", "Préparation", "Triathlon", "Run

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *