mars 20

Billet d’humeur, claquer une perf Et Alors !!!

Quand tu lis les blogs, les forums, quand tu suis les exploits des uns et des autres sur Instagram ou Facebook, quand tu discutes avec la twittosphère… ça performe, ça footing de récup à 3’50 » au kil ; ça claque du RP.

Et c’est vrai, en partageant on se motive, on s’engraine, on sort quelque soit le temps. Les runnings game comme Squadrunner nous font challenger le reste du monde ; on cherche à battre celui que l’on était hier, #BeatYesterday pour Garmin.

Internet a transformé la course à pieds – cette manie solitaire – en running, « le » sport collectif et tendance de ces dernières années.

Et au-delà du virtuel, les runners se retrouvent pour courir en groupe, pour être ensemble IRL* et se dépasser. Quelque soit ton niveau, il y a toujours un runner sympa pas loin de chez toi qui court à ton rythme et la toile te le fait rencontrer.

Pour beaucoup d’entre nous, ce running collectif est une source d’inspiration et de motivation : combien ont franchi des limites qu’ils croyaient infranchissables parce qu’un ou des twittos avaient ouverts la voie ?

Lire plus

mars 12

La grande course du grand Paris dans les Startingblocks

Cette année le Grand Paris voit naître une nouvelle course.

L’unique évènement proposé à tous les sportifs : La Grande Course du Grand Paris !

Dès que j’ai vu l’annonce de l’arrivée de cette compétition au calendrier sportif, j’ai tout de suite eu envie de participer d’autant que Muriel Hurtis sera au départ comme marraine de la course.

Une première édition sur un parcours qui abolit le périphérique et sa frontière symbolique, c’est une possibilité de plus de libérer les énergies de Paname et d’emmener les bitumeux parisiens jusqu’au Stade de France à travers un parcours inédit.

Lire plus

mars 8

Le Semi-Marathon de Paris 2017 running in the rain !!!

Le plein de superlatifs a été fait sur le Fitbit Semi-Marathon de Paris. Dantesque est le terme qui est le plus revenu pour qualifier la course contre les éléments de dimanche dernier, mais bon on n’était pas en enfer non plus ! Je suis prêt à parier que la majorité des fadas qui se sont faits saucer ce jour-là étaient volontaires, voire avaient payé pour ! Attention #TeamMasos.

C’est là que l’on peut admirer les 1500 bénévoles et le public nombreux qui se sont caillés pour que l’on s’amuse à patauger.

Pour ma part je n’avais pas coché le 05 mars sur mon calendrier de course, malgré le changement de parcours car j’avais d’autres objectifs cette saison. Mais ayant gagné un dossard une semaine avant grâce à Requia et à son super Blog, je n’ai pas hésité une seconde.

D’après mon expérience acquise lors des participations précédentes, le parcours est plutôt roulant malgré quelques faux-plats, et propice à un bon chrono.

Après Les Foulées Charentonnaises et mon 1h11’03 » pour 15km, je me sentais prêt à aller chercher un sub 1h40′ au semi, voire un mieux tendant vers les 1h35.

Lire plus