juin 19

Kiprun LD, la routière tout confort de Kalenji

C’est parti d’un défi un peu bête entre moi et moi, suite à un commentaire sur le web, empreint de mépris pour les utilisateurs de Kalenji la marque running de Decathlon, dont je fais partie.

  • Est-ce que l’on peut courir un Marathon en Kalenji ? Et pourquoi pas avec des chaussures neuves ?

Si j’utilise souvent les textiles de Decath parce qu’ils sont malins et pas chers, j’avais moi aussi un avis mitigé sur les chaussures de la marque.

Autant j’aime beaucoup la gamme Trail, avec les KipRace notamment, qui m’ont conduit sur les 50 km de l’Ecotrail, et les ElioFeel
– sur les chemins forestiers de Rueil et du Cantal- autant sur route j’ai eu quelques désillusions sous forme de tendinites avec les MD qui ont d’ailleurs disparu de la gamme depuis.

J’utilise de temps à autres la version route des ElioFeel qui sont assez confortables pour un run de récup – mais comme niveau gabarit je ne retrouverai pas mon poids de jeune homme (je suis stable à 85 kg) – il me fallait quelque chose de plus amorti pour attaquer les deux marathons que j’avais à mon calendrier ce printemps.

Si je cours volontiers barefoot en Leguano, j’aime le confort des LD et leur dynamisme : ce sont des chaussures qui sont plus agréables sur un rythme soutenu que lors d’un footing tranquille où je trouve qu’elles ont tendance à « taper » le sol. En revanche lors de sorties rapides, en compétitions ou sur piste, la stabilité est bien présente, malgré une empeigne un peu lâche au talon.

Pour en revenir à ce commentaire désagréable aussi bien dans le propos que dans l’orthographe, il paraissait impossible de courir un marathon en Kalenji et en sécurité à l’auteur susmentionné.

Je me suis alors dit qu’il n’y avait pas de raison pour qu’une chaussure développée par des ingénieurs lillois, avec Stéphane Diagana !, soit totalement ratée.

Suivant le conseil de mon poto Cédric, j’ai, à quelques jours du Marathon de Paris, décidé de le courir en Kiprun LD.

  • Marathon effectué en mode fun et plaisir en 4h avec mon comparse Damien.

  • Course impeccable, récup expresse : prêt à réattaquer le samedi suivant en LD à Bordeaux.

Et comme j’avais pris pas mal de plaisir à utiliser ces pantoufles sur 42 km je me suis dit que ce serait les baskets idéales pour mettre du rythme la semaine suivante au semi-marathon de Bordeaux que je courais avec mon copain Fabrice.

Course sur laquelle j’ai pris mon pied – et même les deux ! – aussi bien grâce à son ambiance festive et nocturne, que par les sensations de dynamisme de mes shoes qui me permettent de faire un bon semi une semaine après le marathon.

Depuis je m’en sers aussi bien en course, sur la Grande Course Du Grand Paris notamment, que sur piste ou en Fartlek : elles déplacent ma carcasse sans soucis du 10 km au Marathon, sans douleurs ni blessures.

Et c’est aussi ça la promesse produit de Decathlon : une chaussure réellement universelle qui convient à tous grâce au concept de la marque le K-only (Toutes foulées).

Le K-Only se matérialise par l’intégration d’une pièce Pebax® au niveau du médio-pied et d’une zone Bi-densité sous le premier métatarse. Le K-Only est le fruit d’une étude bio-mécanique interne et d’un suivi longitudinal de 6 mois mené auprès de 372 coureurs par le Luxembourg Institute of Health*.

Pour en revenir aux Kiprun LD, pourquoi LD, parce que Longue Distance : un choix assumé par Kalenji, qui sait désormais que ses nouveaux modèles (SD et LD) conviennent très bien à la grande majorité des runners grâce à un développement assuré sous la houlette de Stéphane Diagana.

Pour Olivier Weber, Footwear Developer de la marque : « Un coureur sur deux ne connaît de toute façon pas sa foulée »… du coup Kalenji a fait le pari pertinent d’une chaussure vers laquelle le consommateur peut s’orienter sans risquer de se tromper… ou de se blesser grâce à 4 technologies exclusives :

LA KIPRUN LD EN 4 CONCEPTS

  • Ark stab (Stabilité) : Pièce en Pebax® située au niveau du talon pour assurer plus de stabilité lors de la foulée.
  • K-only (Toutes foulées) :Le K-Only se matérialise par l’intégration d’une pièce Pebax® au niveau du médio-pied et d’une zone Bi-densité sous le premier métatarse. Le K-Only est le fruit d’une étude bio-mécanique interne et d’un suivi longitudinal de 6 mois mené auprès de 372 coureurs par le Luxembourg Institute of Health*.

Cette collaboration entre Kalenji, Decathlon SportLabs et le LIH* a permis d’étudier l’impact du type de chaussure sur les blessures liées à la course à pied, et ainsi de vérifier quel modèle était le plus adapté à toutes les foulées.

  • K-ring (Amorti) : Alliance d’un matériau en mousse EVA qui absorbe les chocs, d’une forme circulaire qui garantit une meilleure déformation et d’une ouverture en son centre pour protéger le talon.
  • Kalensole (Amorti) : Une mousse EVA utilisée sur la semelle intermédiaire, 3 ans de travail pour aboutir à une composition exclusive. Durabilité à 1000 km.

SUR QUELLE DISTANCE, COMBIEN DE TEMPS, QUELLES TECHNOLOGIES, QUEL POIDS… POURQUOI CHOISIR LA KIPRUN LD ?

LA KIPRUN LD EN TEMPS

Pour l’entraînement ou la compétition sur route, du 10km au marathon. Idéale sur des allures entre de 10km/h et 12km/h, soit des références :

Sur 10 km : entre 45′ et 1h

Sur semi-marathon : entre 1h30 et 2h

Sur marathon : au delà de 3h15/3h20

La fréquence d’entraînement peut varier de 3 à 6 fois par semaine

KIPRUN LD EN CHIFFRES

Poids : 330 g en 43 / 280 g en 39

Pointures : Homme du 40 au 49 (42.5/43.5/44.5) / Femme du 36 au 43

Drop : 10 mm (Une étude sur l’effet du drop a été menée par le LIH et DSL, en collaboration avec Kalenji, et publiée (à l’US national Library of Medecine))

Restrictions : Pas plus de 100 kg en homme, 85 kg en femme.

Durabilité : entre 800 et 1000km en fonction de la morphologie des coureurs.

Prix de vente conseillé : 79,99€



Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 19 juin 2017 par DanRunParis dans la catégorie "Marathon", "Semi-Marathon", "Baskets", "Course", "Blog", "Kalenji

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *