septembre 4

La Polar M430 en test

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de recevoir la Polar M430 en test, j’ai pu l’utiliser à loisir avant de la rendre à l’agence qui me l’a prêtée.

Et pour tout vous dire j’étais pas loin de la garder 😉 .

La M430 est la dernière-née de Polar, c’est le modèle polyvalent de la marque finlandaise, prévu pour remplacer la M400 tout en boostant ses capacités…

Et concurrencer les Garmin, Suunto, et TomTom moyen de gamme.

Toutes ces montres GPS ont des fonctionnalités très avancées avec des capacités statistiques de folie et je ne suis pas sûr que les runners lambda les exploitent à fond.

La M430 bénéficie notamment d’un cardio au poignet: un cardio 6 LED, probablement un des plus précis du marché !

En terme de design, elle est moins imposante que la Polar V800, de plus elle est complètement habillée de silicone ce qui lui donne un aspect très doux et un poids léger – elle est donc très agréable à porter.

Elle est disponible à 229 € sur le site Polar.

 

Comme toutes les montres multisport dans cette gamme de prix, en plus d’être équipée d’un GPS, elle est étanche jusqu’à 30m (ce qui est préférable pour la natation!). La M430 fait également tracker d’activité en comptant le nombre de pas, la distance parcourue, les calories dépensées, la qualité du sommeil, etc.

Elle se synchronise avec un smartphone pour recevoir des notifications d’appel,   SMS ou tout autre type de notifications. En vrai c’est plus pratique au boulot qu’en course 😉

Prise en main de la Polar M430

Plutôt amateur de Polar, j’utilise ma V800 pour mes activités sportives: course à pieds, randonnée, natation en piscine ou eau libre et triathlon.

Elle est très simple à prendre en main, l’installation de la montre et sa synchronisation avec smartphone et ordi sont immédiates. La première fois, il faut le cable usb dont le format a changé par rapport à la V800 et à la M200 – la connection se fait d’ailleurs plus facilement.

Les fonctionnalités de la montre sont  facilement accessibles en faisant défiler le menu. La M430 possède, comme la V800, 5 boutons pour naviguer dans l’arborescence et c’est plus plaisant que les 2 boutons de la M200.

Le GPS est très précis: il utilise le système GPS et Glonass qui améliore sa précision. Cela dit, aujourd’hui, les montres de ce niveau sont toutes très précises. Comme point négatif, le GPS est parfois difficile à capter, il vaut mieux être loin des arbres et des immeubles. Mais il n’y avait pas de hotfix à télécharger comme sur Garmin ou TomTom quand je l’ai testée.

En revanche, vous pouvez choisir le temps de rafraîchissement du GPS toutes les 1 s, 30 s ou 60 s. On peut donc moduler la précision du tracé pour augmenter l’autonomie qui passe de 8h (1 s) à 30h (60 s).

La Polar M430: dédiée à la course à pieds !

S’il s’agit d’une montre multisport proposant près de 80 activités, c’est clairement une montre orientée course à pieds. En effet, si elle a un mode cyclisme et un mode VTT, la M430 n’est pas compatible avec les capteurs vélo de Polar 🙁  (cadence sensor, speed sensor).

De plus, malgré le fait que le capteur cardio est activé en mode natation, la M430 ne supporte aucune métrique spécifique à la natation et n’enregistre pas le cardio de manière précise. Elle ne compte pas les longueurs, ni les mouvements. 🙁 🙁

C’est vraiment le point noir pour moi. Cela dit, je l’ai eu très tôt entre les mains et ce sont, j’espère, des lacunes qu’une prochaine mise à jour va corriger. Ca pourrait rendre cette montre super attractive!

Durant la période de test, j’ai eu plusieurs mises à jour améliorant réellement les capacités de la montre.

En revanche, les fonctions de suivi de dénivelé propre à la fonction trail sont top, altitude, dénivelé positif/dénivelé négatif.

 

L’altitude est indiquée en mètres/pieds et en mètres/pieds ascendants et descendants. L’altitude est mesurée à l’aide du GPS et reste relativement précise.

Couplé avec la fonction Retour au point de départ, qui fait revenir à votre point de départ par le chemin le plus court possible (en ligne droite) et indique également la distance jusqu’à ce point, vous ne vous perdrez plus en montagne (ça a failli m’arriver dans l’Esterel et le retour au point de départ m’a sauvé 🙂 )

Pour la course à pieds, elle est complète, on retrouve les options très avancées spécifique à Polar

  • Fitness test grâce à la montre cardio sans ceinture

Un test de cinq minutes qui permet de mesurer la forme aérobie à partir de votre rythme cardiaque au repos, de la variabilité de votre rythme cardiaque et de vos informations de base. Effectuez-le régulièrement afin de mesurer les progrès accomplis.

  • Programme de course

Entraînez-vous en vue d’une course avec un programme évolutif et personnalisé dans Polar Flow. Choisissez l’une des quatre distances proposées (5 km, 10 km, semi-marathon ou marathon) et suivez un programme d’entraînement adapté à votre profil et à vos objectifs.

  • Running index

Indique l’évolution de vos performances en matière de course à pied.

  • Charge d’entraînement

Indique dans quelle mesure votre entraînement affecte votre corps et vous aide à comparer la charge des différentes séances. Surveillez votre charge en continu pour déterminer vos limites personnelles et ajuster l’intensité et la durée de l’entraînement en conséquence. Disponible dans Polar Flow.

  • Statut de récupération

Vous indique le temps de récupération nécessaire avant la prochaine séance. Disponible dans Polar Flow.

  • Training benefit

Fournit juste après la séance un compte-rendu motivant décrivant les bienfaits de l’entraînement.

  • Smart calories

Vous permet de connaître exactement le nombre de calories que vous avez brûlées en fonction de votre poids, votre taille, votre âge, votre sexe, votre fréquence cardiaque maximale individuelle (FCmax) et l’intensité de votre entraînement.

  • Guide d’activités

Affiche votre degré d’activité dans la journée et propose des conseils pratiques pour atteindre votre objectif d’activité quotidienne.

  • Efficacité de l’activité

Fournit un compte-rendu sur votre activité quotidienne, hebdomadaire et mensuelle, vous indiquant ainsi comment vos choix d’activités vous aident à rester en bonne santé.

Le vrai plus c’est la plateforme de Polar Flow

Une plateforme qui permet comme un carnet d’entrainement de compiler les données et de suivre sa progression dans le temps.

Sur Flow vous pouvez explorer de nouveaux itinéraires et rechercher des séances d’entraînement créées par la communauté en parcourant la carte. La plateforme permet de consulter les séances d’entraînement partagées par ses followers avec en plus la fonction revivre qui est vraiment sympa. Flow permet également de partager ses entraînements et ses parcours avec sa communauté pour rendre le running viral.

Conclusion

Plutôt orientée course à pieds ou trail, grâce à son suivi de l’altitude et son autonomie, et malgré ma déception sur le côté multi-sport inachevé, c’est une montre vraiment complète et d’un très bon rapport qualité prix.
Avec comme point super positif
  • le meilleur cardio poignet du marché et des fonctionnalités de programmation d’entrainement très poussées et réellement intuitives.
  • Son autonomie, jusqu’à 30 heure en activité, et son confort au poignet en feront rapidement un compagnon d’entrainement et de compétition indispensable en ville comme en montagne.

 


Étiquettes : , , ,
Copyright 2018. All rights reserved.

Ecrit 4 septembre 2017 par DanRunParis dans la catégorie "Electronique", "Blog", "Tests", "Polar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *