février 23

Le Jamaican Gatosport des Foulées de Charenton

Jamaican Gatosport

C’est amusant mais je pensais plus au roi Bolt qu’au prophète Bob Marley quand j’ai mis cette recette en ligne. Mais en même temps la course à pieds c’est aussi « Iron like a lion in Zion ».

Pourquoi Jamaïcain?

Parce qu’il va vite à faire et qu’il vous mènera au sommet 😉

Pour les Foulées de Charenton je me suis préparé un petit déjeuner gourmand et nourrissant avec une recette riche en glucides de qualité et en protéines.
De quoi se faire plaisir et aller au bout de votre effort.

image

Lire plus

octobre 11

Et une belle miche de pain Gluten Free à la farine de Teff

Et une belle miche de pain GlutenFree à la farine de Teff et aux graines de Chia.
500g de prémix GlutenFree Allergo
100g de farine de Teff
15g de GrainesDeChia
15g de sel Guerande
20g d’huile de colza
50cl d’eau à température ambiante.
Un sachet de levure de boulanger.

image

Réhydratez la levure dans l’eau à température ambiante.
Mélangez les farines avec les graines de chia, le sel et l’huile.
Versez l’eau doucement.
Laissez pousser 30 minutes à 50°c.

image

Faire cuire 30 minutes à 250°C

#Vegan #GlutenFree #Eat2Run
#EatClean

octobre 2

Un gratin de pâtes Gluten Free automnal

Un gratin de pâte #GlutenFree de chez @schaerglutenfree aux couleurs de l’automne le tout #Veggie avec une compotée de  #Potimarron #TomatesCerises #ChiaSeeds #MozzaDiBuffala
#SansGluten #Eat2Run #JardinBio #LeaNature #BioCBon

image

Pour réaliser ce gratin il vous faut
-Des pâtes (sans gluten) de chez schär
– Un quart de potimarron
– Deux boules de mozzarella di Buffala
– Des tomates cerises
– Un oignon rouge
– Un quart de fenouil
– Quelques gousses d’ail
– De la pulpe de tomates bio
– Quelques cuillères de pesto
– Du basilic frais
Taillez le potimarron, l’oignon, le fenouil en petits dés et faites les sauter à l’huile d’olive avec l’ail concassé et versez la pulpe de tomates; laissez mijoter.
Mettez les pâtes à cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée.
Coupez les tomates cerises en quatre et la mozza en tranche.

Quand les pâtes sont al dente versez dessus la sauce et les tomates cerises, parsemer de basilic.
Vous pouvez couvrir de mozza et mettre à gratiner.
Bon appétit 😁

Catégorie : Recettes, Blog, Sans gluten | Commenter
juillet 1

La Pizza Gluten Free des sportifs et des gourmands

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parce que même quand on ne mange pas de gluten (ou de blé dans mon cas), on a aussi envie de se faire plaisir avec une pizza gourmande et facile à réaliser !

Pour cela il vous faut :

300 g de farine de pois chiches (magasins bio)

Une cuillère à soupe de graines de chia

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 pincée de gros sel gris

De l’eau pour la pâte

300 g de sauce tomate (environ un bocal si vous l’achetez)

2 boules de mozza

 

Comme je voulais faire une Reine

2 tranches de jambon

Quelques champignons de Paris

Des olives à la grecque

Mais ça marche aussi avec du chorizo, du thon et même du caviar pour les amateurs J

 

Pour commencer, versez 280g de farine de pois chiches dans mon saladier avec les graines de chia et le sel.

Puis ajoutez l’huile d’olive et commencez à ajouter l’eau progressivement jusqu’à ce que la pâte épaississe.

Pétrissez-la doucement, en ajoutant de l’eau si nécessaire : la pâte doit être souple et se décoller facilement des doigts.

Travaillez-la quelques minutes, jusqu’à ce qu’elle soit homogène.

Réservez le pâton au frigo et profitez-en pour faire la garniture.

Taillez les champignons et le jambon, puis coupez la mozzarella.

 

 

Une fois que la pâte reposée, vous pouvez l’abaisser au rouleau, en faisant un quart de tour à chaque fois qu’elle reste bien ronde.

Couvrez-la de sauce tomate, et garnissez- la avec les champignons, les olives et le jambon. Vous pouvez enfin mettre la mozza avant de l’enfourner dans un four préchauffé à 215°………

Jusqu’à ce que le fromage soit doré et la pâte cuite (environ 30 minutes) !

 

 

 

 

 

 

juin 24

Les farcis Veggie pour faire le plein d’énergie

ça faisait longtemps que je n’avais pas posté de recettes, et pourtant il a bien fallu que je mange !.. mais difficile de concilier vie professionnelle, familiale, entrainement et blog, donc voici probablement les meilleurs farcis de la terre, d’après un public totalement partial puisque captif et affamé.

Chez nous on est 4, donc pour démarrer, il vous faut

4 courgettes rondes

2 poivrons rouges

2 aubergines

100 g de quinoa

100 g de feta

50 g de protéines de soja en flocons

Des câpres

Du gingembre

Une échalote

Des herbes (menthe, coriandre, persil)

Huile d’olive

Graines de tournesol et de chia

Des zestes de citron bio

Pour commencer, je lave les légumes et les herbes, ensuite je vais tailler la féta en petits dés.

Je vide mes courgettes, les aubergines, et j’épépine les poivrons.

Je vais hacher la pulpe des légumes avec les herbes, l’échalote, les câpres, les zestes de citron et le gingembre.

Je mélange la pulpe hachée avec le quinoa, les flocons de soja, la féta, les graines de tournesol et de chia, j’ajoute deux cuillères à soupe d’huile d’olive.

Je garnis mes légumes avec la farce, j’arrose avec 2 cuillères d’huile d’olive et j’enfourne à 160° à chaleur tournante pendant 1 heure.

 

 

 

 

 

 

C’est prêt à déguster !

Pour mes sportifs, je sers en complément un mélange de quinoa, lentilles Béluga et une salade de tomates aux noisettes.

 

 

        

juin 2

J’ai lu Eat&Run de Scott Jurek

J’ai lu Eat&Run de Scott Jurek, champion d’ultra trail américain qui livre sa biographie, et partage ses expériences de course, sa vie sportive et familiale, des recettes et conseils de nutrition.

Depuis près de vingt ans, Scott Jurek domine le monde de l’ultramarathon. Il détient depuis 2010 le record des Etats-Unis sur vingt-quatre heures, acquis à Brive, lors de l’épreuve éponyme. Il est aussi l’un des personnages principaux du best-seller Born to Run de Christopher McDougall.

Lire plus

juin 1

Un moelleux qui vous aide dans le dur GatoSport


Comme je ne suis pas fan des prémix de GatoSport du marché, j’utilise une recette perso que je vous avais livré dans un précédent billet pour les épreuves d’endurance. Recette simple je la décline en changeant les farines utilisées. Dans cette recette la farine de maïs donne une texture très moelleuse et la farine de quinoa l’énergie dont vous aurez besoin tout au long de la course. En plus ça fait d’excellent gâteaux à emmener pour le gouter des enfants.

Il vous faut pour un cake ou 9 petits cakes faciles à emmener avec soi

3 œufs

Un yaourt au lait entier

Deux pots de farine de quinoa pour le rendement énergétique

Un pot de farine de maïs pour la texture

Entre 50g et 100g de miel ou de sirop d’agave selon que vous les voulez plus ou moins sucré

Et un demi pot de beurre de coco

Deux cuillères à café de graines de chia

Une grosse cuillère de gingembre haché

Une poignée de fruits secs (Amandes, noisettes, raisins, baies de gojis)

Un sachet de levure sans phosphate

Dans un saladier versez le yaourt, et mélangez avec les œufs et le miel.

Ajoutez les farines, la levure.

Ensuite terminez avec le beurre de coco, les graines de chia, et les fruits secs

Garnissez le ou les moules choisis et mettez à cuire à 160° jusqu’à ce que ce soit cuit à cœur entre 30 et 45minutes selon le format choisi.

Idéal pour les petits déjeuner, gouter et desserts les jours qui précédent la course et durant l’effort.

 

mai 26

J’ai de belles miches certes, mais GlutenFree : aujourd’hui Schär

Racoleur comme titre !!! Et oui, je veux du Click, du Like

Comme je vous le disais dans un billet précédent, je suis allergique au blé sous toutes ces formes : farine, pain, pâtes, et même comble du malheur bière !!!!

Donc pour continuer à manger de façon « normale », je fais mon pain deux fois par semaine – sous différentes formes : pain, miche, pain long, ou petits pains et si j’ai de belles miches je vais vous révéler mes secrets !!! à travers une série de tests des différents prémix de farine sans gluten que l’on trouve sur le marché.

Lire plus

mai 25

Une terrine de poisson pour un déjeuner de mai

Pour faire une terrine depoisson, ça n’est pas aussi difficile que l’on veut bien le croire, et ça fait plaisir pour un déjeuner ensoleillé de pont de moi de mai.

Ça permet aussi de préparer un plat savoureux et plutôt léger, à emporter au boulot pour ceux qui pratiquent la gamelle maison à la pause déjeuner.

Pour une terrine j’ai besoin de :

450g de poisson type cabillaud ou merlu

140g de saumon frais

10 asperges vertes

3 œufs

35cl de crème entière

Une poignée d’épinards

¼ de citron confit

1 oignon de printemps

De la coriandre fraiche

J’ai commencé par blanchir mes asperges vertes sans les éplucher car elles étaient toutes fines, et tomber les épinards quelques instants dans une casserole avec du sel et du piment d’Espelette.

Ensuit,e je taille mon cabillaud en dés fins et le saumon en lanières d’un centimètre de coté.

Je continue en séparant 3 blancs d’œufs dans le mixer (je garde les jaunes pour faire une autre recette ou une mayonnaise d’accompagnement)  je mixe les blancs et le cabillaud jusqu’à obtenir une consistance mousseuse.

Je rajoute la crème en mélangeant doucement, j’assaisonne.

Je hache grossièrement les épinards avant de les mixer avec la moitié de la mousse de poisson pour obtenir une mousse verte.

Je coupe mes pointes d’asperges en deux dans le sens de la longueur pour chemiser la terrine et je taille les queues en dés pour la garniture.

Je mélange mes dés d’asperges avec le citron confit haché.

Dans ma terrine, sur les pointes d’asperges vertes disposées en long, je verse une partie de la mousse blanche – sur laquelle je dispose ma garniture asperge et citron confit.

Je recouvre ensuite de la moitié de la mousse verte dans laquelle je mets mes lanières de saumon.

Et ainsi de suite avec le reste des préparations.

Je termine en recouvrant d’une feuille de papier cuisson avant d’enfourner environ 1h à 160° au bain-marie dans un plat à four. Laissez refroidir avant de mettre au réfrigérateur.

Servie bien fraiche avec une salade et une sauce à base d’huile d’olive et de citron, cette terrine va vous régaler.

 

 

 

 

mai 20

Flétan, millet, soja vert sauce vierge au gingembre

Une petite recette que vous pouvez réaliser facilement avec n’importe quel poisson blanc en filet, de la pâte de curry vert ou rouge en fonction de vos envies.

Je combine ici une céréale que j’adore, le millet, avec du soja vert comme légumineuse. Je trouve que l’apport énergétique des deux combiné est top, et pour donner plus de peps à la recette, une bonne quantité de gingembre 😉 .

150g de filet de flétan par personne,

150g de millet décortiqué

100g de soja vert

2 cuillères à soupe de pâte de curry verte/rouge

1 beau morceau de gingembre

2 oignons de printemps

Pour l’assaisonnement :

1 cuillère à soupe de sauce soja

1 jus de citron

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Du gomasio

Quelques tomates cerise

 

J’ai badigeonné mes filets de flétan avec la plus grande partie de la pâte de curry et je les ai roulés dans du film alimentaire pour en faire de petits boudins et pour que les arômes restent au cœur du poisson.

Dans mon cuit-vapeur, j’ai mis le millet et le soja à cuire comme du riz complet (1 volume de céréales pour 1,5 volume d’eau) donc pour 250g de mélange 375g d’eau. Avec une partie du gingembre haché et du sel gris de Guérande.

Pour la sauce d’accompagnement, j’ai concassé les tomates avec mes oignons de printemps et les cives taillés finement. J’ai ajouté la pâte de curry restante et j’ai délayé avec la sauce soja, le jus de citron et l’huile d’olive.

Pour finir j’ai ajouté le gingembre ciselé fin et le gomasio.