février 16

La Gaufre qui vaut un Gatosport mais en mieux

Cuisson : 15 mn à 220°C

Pour 8 gaufres:20160214_180724.jpg

  • 5 ml de baking powder ou levure chimique sans phosphate

  • 65 g de farine de quinoa, pois chiche, sarrasin ou châtaigne

  • 65g de prémix sans gluten Schär

  • 2 ml de sel

  • 3 œufs (jaunes et blancs séparés)

  • 125 ml de lait de soja

  • Une cuiller à soupe de purée d’amande

  • Des graines de chia, tournesol, lin, sésame

  • 75 ml de bière

Dans un saladier mélangez la levure, la farine, le sel, le poivre, les jaunes d’œufs, la purée d’amande, les graines et le lait. Ajoutez la bière et fouettez pour obtenir une préparation homogène.
Montez les blancs d’œufs en neige et incorporez-les avec le mélange du saladier.

Répartissez la pâte dans les moules à gaufres et faites cuire 15mn dans le four à 220°C ou dans un gaufrier classique.

Démoulez et servez avec la garniture de votre choix comme un guacamole, du houmous, tapenade, mais aussi un poisson gras comme le saumon fumé ou comme un croc monsieur avec jambon et fromage.

 

octobre 11

Et une belle miche de pain Gluten Free à la farine de Teff

Et une belle miche de pain GlutenFree à la farine de Teff et aux graines de Chia.
500g de prémix GlutenFree Allergo
100g de farine de Teff
15g de GrainesDeChia
15g de sel Guerande
20g d’huile de colza
50cl d’eau à température ambiante.
Un sachet de levure de boulanger.

image

Réhydratez la levure dans l’eau à température ambiante.
Mélangez les farines avec les graines de chia, le sel et l’huile.
Versez l’eau doucement.
Laissez pousser 30 minutes à 50°c.

image

Faire cuire 30 minutes à 250°C

#Vegan #GlutenFree #Eat2Run
#EatClean

mai 13

Pourquoi je ne mange pas de blé

Personne aujourd’hui ne peut ignorer la mode des produits sans gluten, nouvel eldorado diététique pour de nombreux peoples, sportifs ou bloggueurs mode, mais n’est pas Djokovitch qui veut!

Heureusement (pour l’industrie agro-alimentaire) ou malheureusement (pour notre porte-monnaie et notre crédulité), la mode du gluten free n’en est qu’à ses balbutiements… Les marques surfent sur cette nouvelle marotte, mais (et heureusement pour eux!) la plupart des people estampillés gluten free et sponsors de marque diet n’est pas atteinte de la maladie coeliaque.

La maladie coeliaque est une intolérance de l’intestin au gluten – et n’est en aucune manière sujette à la mode actuelle, ou plutôt au désamour actuel pour le gluten, même si il faut le reconnaître, la maladie étant sous-diagnostiquée- la vogue actuelle permet de diagnostiquer plus rapidement les malades.

Le match blé vs gluten: késako?

Le gluten est une substance, participant notamment à la fermentation du pain, qui est présente dans:

  • les différentes espèces de blé (blé dur, épeautre, kamut) ;
  • l’orge ;
  • les hybrides de ces variétés (par exemple, le triticale, issu du croisement du blé et du seigle).

Contrairement aux symptômes allergiques qui surviennent immédiatement après l’ingestion d’un aliment mal toléré, les intolérances au gluten et au lactose apparaissent de manière progressive et s’installent dans la durée.

Et pourtant, je n’y suis pas intolérant…

Alors pourquoi cesser de manger pâtes, pizza, ou une baguette croustillante ?

Si j’ai cessé de consommer des aliments à base de blé c’est que j’y suis allergique.

Allergie découverte par hasard alors que je faisais un bilan allergo.

Depuis des années j’étais gêné par des soucis gastriques et des démangeaisons alors que je travaillais en pâtisserie, mais sans que je me pose de questions à ce sujet: j’avais toujours eu des douleurs au ventre et ça faisait partie de ma vie.

Une réflexion globale sur mon alimentation et celle de ma famille m’ont permis de vérifier qu’en éliminant certains aliments, je n’étais plus gêné ; l’allergologue m’eut plus qu’à me confirmer que si je n’étais coeliaque j’étais néanmoins allergique au blé.

Au final j’évite le blé et c’est assez simple quoiqu’en disent les pourfendeurs du gluten free…. et compliqué pour un amateur de pâtisserie et de bières fraiches!

Je ne pense pas que ce régime alimentaire ait illuminé mon teint, ou qu’il m’ait fait gagner de précieuse secondes sur un marathon, mais je n’ai plus mal au ventre et je n’ai jamais connu de manque d’énergie en compétition.

Au final j’ai diversifié mon alimentation, redécouvert des céréales et légumineuses que je fréquentais peu!

Aalors avec un peu d’humour et de goût je vous propose de suivre mes recettes pour manger plaisir, sain et sans blé. Ensuite si vous y tenez, vous pouvez remplacer le millet ou la farine de châtaigne par leurs équivalents cent pour cent pur blé, je ne suis pas sectaire.