janvier 8

Maillot Active Tense d’Erreà : Maintenir la position

Depuis l’Euro 2016, vous connaissez tous la marque Erreà, plutôt axée Sports Collectifs et Football. Erreà est l’équipementier de l’Islande, l’équipe surprise de la compétition. Même si vous n’avez jamais visité les fjord islandais, vous savez que les Vikings du pays des volcans ont un style de jeu offensif et d’une solidarité hors normes sur le terrain.

Mais au-delà de leurs qualités footballistiques, s’ils ont enchaîné les matchs avec tant de talent, c’est peut-être aussi parce que Erreà propose à ses athlètes une technologie inspirée du taping ; l’Active Tense® qui apporte un super maintien favorisant une réponse musculaire plus efficace pendant l’effort, et une récupération plus rapide.

Lire plus

octobre 13

#Concours 2 dossards pour Les Bacchantes le 11 Novembre

Je vous propose de participer à une course au poil, dont la moitié des fonds est reversée à la recherche sur les cancers masculin via l’IRTIC .

UNE COURSE PAS SÉRIEUSE…

Afin de collecter des fonds au profit de la recherche contre les maladies de la prostate, l’association les Bacchantes organise chaque mois de Novembre depuis 2012, des courses pas sérieuses pour une cause sérieuse !

Sur un parcours de 8 km ouvert aux filles et aux garçons (à partir de 16 ans), entre amis, collègues ou en famille, vivez une course pas comme les autres.

Outre la convivialité et le don de soi, tous les participants sont soumis à un dress code : le port de la moustache… naturelle, fausse, collée ou dessinée.

…POUR UNE CAUSE SÉRIEUSE.

Pour chaque inscription, 10 euros sont reversés à la recherche contre les maladies de la prostate. Depuis 2012, année du premier événement running dédié à cette cause, 90.300 euros ont été reversés à la recherche.

Les Bacchantes comptent sur vous et vous donnent rendez-vous VENDREDI 11 (Toulouse, Paris) et DIMANCHE 13 NOVEMBRE (Reims) pour grossir les rangs des participants, augmenter la collecte, et combattre la tumeur dans la bonne humeur !

Lire plus

octobre 12

Les 20 km de Paris 38ème édition : ça a cartooné !

Dimanche 9 Octobre, j’ai participé avec 30000 autres coureurs, aux 20 km de Paris, ce qui est certes moins dans le vent que le marathon de Chicago, moins exotique que l’IronMan de Kona, ou moins effervescent que le Run In Reims qui se courait ce dimanche-là, mais … c’est Paname dans tout ce qu’il y a de plus monumental !

Le grand tour panoramique, la Tour Eiffel, le Troca, l’Arc de Triomphe, le Bois de Boubou, les berges de Seine, Le musée d’Orsay, la Concorde.

Les 20 km de Paris c’est la course à thème (cette année la bande dessinée) qui se fait un plaisir chaque année de faire courir 30 000 personnes avec un t-shirt moche (si, c’est même revendiqué, c’est leur marque de fabrique) dans la capitale. Pour faire mentir la tradition, les t-shirts de cette édition étaient de bonne qualité (Diadora) et illustrés par Soledad du magasine Elle.

La dernière fois que je l’avais couru, c’était en 2013 ; et je n’en avais pas gardé un super souvenir : beaucoup de monde, des passages étroits au coude à coude, une sortie à la fin de la course laborieuse. En fait, ça m’avait tellement gonflé que je ne l’avais pas recouru depuis.

Lire plus

septembre 26

Paris-Versailles ma Grande Classique

Cinquième participation, cinquième anniversaire de mon premier Paris-Versailles: mon premier dossard, ma première course.

Le Paris-Versailles c’est la course que tu fais la
première fois que tu cherches un vrai défi, c’est comme ça que les copains du club de judo me l’avaient présenté. J’avais besoin d’un challenge pour me remettre en selle après une de ces chutes dont la vie a le secret, et un copain m’avait dit que c’était vraiment difficile, la Côte des Gardes avec son profil gargantuesque, et la distance supérieure à 10 kilomètres, impressionnante pour quelqu’un qui n’avait jamais couru plus de quinze minutes sans s’arrêter.

Alors je me suis payé ma première paire de running sérieuse, et tout l’été j’ai couru, n’importe comment, le plus souvent possible, sans méthode, avec un objectif en vue : parvenir à être finisher!

De là est née une passion, le plaisir de la peur au ventre dans le sas, de l’excitation du départ, les concurrents, l’effort collectif et la ligne d’arrivée. La ligne d’arrivée que l’on mentalise, que l’on fantasme et que l’on passe.

C’est à chaque fois le même bonheur naïf, un shoot d’endorphines.

Lire plus

septembre 7

Le Triathlon de Chantilly , So british

Le Triathlon de Chantilly , So british

 

Invité par l’agence Bernascom (ce qui m’a permis de faire gagner un dossard à un veinard, qui a la gentillesse de me suivre) à participer au Triathlon de Chantilly dimanche dernier, j’ai eu la confirmation que, pour ce qui est du triple effort, les anglais en général et l’équipe So British de Castel Triathlon Series sont au top.

Après le Triathlon de Paris où j’avais pris beaucoup de plaisir, j’avais envie de m’essayer une nouvelle fois au format Olympique (1,5 km de natation, 40 km de vélo, et 10 km de course à pieds).

Sans suivre une préparation trop rigoureuse, j’ai profité de l’été pour nager et rouler un peu, mais le vélo – ça fait un peu boulet de le dire – c’est pas encore mon truc… je m’accroche, ça finira par venir !

Lire plus

août 21

Le Triathlon du Château de Chantilly: mon défi de rentrée

Triathlon round 2

Vous avez été nombreux à lire mon CR du Garmin Triathlon de Paris; c’était mon premier vrai Triathlon avec nage en eau libre (après un essai en super sprint l’an dernier) et un super moment de plaisir et de sport.

J’ai raté dans la foulée Deauville que je compte bien faire l’an prochain, et la proximité de la ville de Chantilly en fait un triathlon accessible pour le parisien que je suis.

Lire plus

juin 16

Les Courants de la Liberté mon marathon sans préparation spécifique.

Le weekend du 10 au 12 juin a eu lieu à Caen un festival de course à pieds comprenant :

– une course enfants,

– une course féminine de 5 km la Rochambelle au profit de la lutte contre le cancer (25000 participantes),

– un 10 km,

– un semi-marathon au départ de Pegasus bridge

– et un marathon: les bien-nommés Courants de la Liberté.


Lire plus

juin 9

Run My City Salomon va nous faire visiter Montmartre

Sors des sentiers battus du running !
Run My City played by Salomon est la nouvelle expérience running de l’automne à Paris. Insolite, Run My City vous propose de (re)découvrir Paris à travers un parcours inédit et de vous emmener en dehors des sentiers battus du running parisien.
Ouverte à tous, Run My City propose deux niveaux de difficulté, sur 9 et 15km, à travers les monuments et des lieux insolites du 9ème et du 18èmearrondissements.Découvre le teaser !

Lire plus

Catégorie : Compétition, Course, Blog | Commenter
mai 30

Le Garmin Triathlon de Paris un premier Tri Happy

Le week-end du 29 mai grâce à Santé Sport Magazine j’ai participé à mon premier triathlon M : le Garmin Triathlon de Paris.

Par hasard heureux et sur un coup de tête, les hasards de la vie n’étant pas toujours sympathique j’avais besoin de me prouver que j’étais capable de dépasser mes limites et de relever les défis auquel on est parfois confronté.

Ça c’est décidé deux semaines avant, sans préparation spécifique ; je n’ai pas de vélo et pour ainsi dire, à part quelques trajets en Vélib, je n’en fais jamais.

Pour la natation je vais de temps en temps nager à la piscine, mais plus en complément de la course et pour attendre mon petit bonhomme durant une de ses activités que dans un but précis ; et de là à nager en eau libre avec une combinaison : jamais.

Et enfin je cours plusieurs fois par semaine mais j’avais depuis le Marathon de Paris du mal à retrouver de la vitesse.

Lire plus

mai 2

Si je vous dis petit et bleu ce n’est pas forcément un Schtroumpf, c’est Bluetens !

Intrigué depuis un moment par les appareils d’électrostimulation, j’ai récemment sauté le pas en achetant le Bluetens de la startup française Get better, notamment parce qu’il est développé par des kinés et certifié médical. Alors que les dossards s’enchainent et que le boulot nécessite de nombreux déplacements, je me suis laissé tenter par la promesse :

« Bluetens vous aide à aller mieux ».

Et effectivement, il est si petit que vous pourrez l’emporter partout avec vous pour vous soigner, vous détendre ou vous renforcer en toute liberté.

J’ai notamment fait ma récup du Marathon de Paris dans un train corail Paris/Sainté en toute discrétion et de façon très efficace.

Lire plus