juillet 18

USWE le sac d’hydratation qui tiens enfin en place

  Depuis quelques semaines je teste un sac d’hydratation de la marque suédoise USWE.

Plutôt connue dans le milieu du VTT, USWE a la particularité de faire des sacs d’hydratation léger et doté d’un système d’ajustement exclusif « 4 points », le sac à dos reste bien en place;

« No more dancing monkey »

pour reprendre le slogan de la marque.

 

Ce sac d’hydratation très léger a un volume de 2L, dont 1,5L de liquide. Ce qui en fait un sac très pratique puisqu’il ne prend pas de place.

En revanche il ne permet pas de transporter beaucoup de matériel supplémentaire.

Je l’ai du coup utilisé sur l’Oxytrail 23 km ce qui m’a permis d’apprécier son confort et sa stabilité sur le dos.

Lire plus

juin 16

Les Courants de la Liberté mon marathon sans préparation spécifique.

Le weekend du 10 au 12 juin a eu lieu à Caen un festival de course à pieds comprenant :

– une course enfants,

– une course féminine de 5 km la Rochambelle au profit de la lutte contre le cancer (25000 participantes),

– un 10 km,

– un semi-marathon au départ de Pegasus bridge

– et un marathon: les bien-nommés Courants de la Liberté.


Lire plus

mai 30

Le Garmin Triathlon de Paris un premier Tri Happy

Le week-end du 29 mai grâce à Santé Sport Magazine j’ai participé à mon premier triathlon M : le Garmin Triathlon de Paris.

Par hasard heureux et sur un coup de tête, les hasards de la vie n’étant pas toujours sympathique j’avais besoin de me prouver que j’étais capable de dépasser mes limites et de relever les défis auquel on est parfois confronté.

Ça c’est décidé deux semaines avant, sans préparation spécifique ; je n’ai pas de vélo et pour ainsi dire, à part quelques trajets en Vélib, je n’en fais jamais.

Pour la natation je vais de temps en temps nager à la piscine, mais plus en complément de la course et pour attendre mon petit bonhomme durant une de ses activités que dans un but précis ; et de là à nager en eau libre avec une combinaison : jamais.

Et enfin je cours plusieurs fois par semaine mais j’avais depuis le Marathon de Paris du mal à retrouver de la vitesse.

Lire plus

mars 3

Nutri_Bay.com mon partenaire de l’endurance pour aller au bout de l’effort

Encart-Blog-effortAu vu de mon programme de course du premier semestre il va falloir soigner la nutrition, c’est pour cela que quand le site Nutri-Bay.com m’a proposé un partenariat je n’ai pas tergiversé longtemps. C’est également pour moi l’occasion de rejoindre une team de runners blogueur au top et de continuer à partager et échanger avec vous.

Et si l’entrainement est primordial un sac vide ne tient pas debout et la performance ce construit de l’assiette à l’asphalte.

Lire plus

septembre 18

Vous prendrez bien un peu d’acides aminés ? – U Run

Un article intéressant de U-Run
http://www.u-run.fr/54761-vous-prendrez-bien-un-peu-dacides-amines

Les acides aminés, appelés aussi BCAA (Branched Chain Amino Acids), sont les composants de base des protéines. Pour vous donner une image, si la protéine était un train, les acides aminés en seraient les wagons.On dénombre pas moins de 22 acides aminés dont 8 sont essentiels (isoleucine, leucine, lysine, thréonine, thryptophane, valine, méthionine, phényl-alanine).Les acides aminés ne sont pas stockés par l’organisme mais directement utilisés pour fabriquer des enzymes, des protéines et de nombreuses hormones ; d’où la nécessité d’en apporter régulièrement et en quantité suffisante dans notre alimentation : viande rouge, produits laitiers, viande blanche, poisson ou encore œufs. La consommation d’acides aminés joue un grand rôle dans l’amélioration de la récupération puisque qu’elle permet de diminuer la perception de la fatigue et les douleurs post-exercice. De même, elle prévient la dégradation des acides aminés et du glycogène au niveau musculaire.Enfin, la prise de BCAA contribuerait à l’amélioration des performances selon une étude de Blomstrand et al. Selon l’étude, l’ingestion de BCAA pendant un marathon permettrait d’améliorer la performance d’approximativement 3% chez les coureurs bouclant les 42,195 km en plus de 3 h 05 min, mais pas chez les coureurs élites.La posologie conseillée concernant la consommation d’acides aminés naturels ou en compléments alimentaires prévoit l’absorption de 1g par heure avant et après chaque entraînement ou le soir avant le coucher, idéalement lorsque que la charge d’entraînement est très importante ; le tout sous forme de cure de 3 semaines.